Destinée autant aux débutants qu’aux pratiquants réguliers, la barre de traction permet de réaliser les exercices de musculation les plus basiques. Si ce matériel est autant plébiscité, c’est parce qu’il garantit des résultats époustouflants en seulement un mois d’entraînement. On apprécie aussi son côté pratique et gain de place. Vous songez à vous mettre à la barre de traction pour gagner en masse musculaire ? Ces conseils sont faits pour vous.

Bien choisir votre barre de traction

Les barres de traction se déclinent en plusieurs modèles pour répondre aux besoins de chacun. Sur le marché, vous trouverez, en l’occurrence, des barres de traction à fixation murale, avec supports de dips et autoportées. Sorties récemment, les chaises romaines font aussi de plus en plus d’adeptes.

En réalité, pour choisir la barre de traction qui vous convient le mieux, vous devez prendre en compte certains paramètres. Le mode de fixation se retrouve en tête de liste. Certes, cet appareil de musculation ne prend pas de place, mais son emplacement doit faire l’objet d’une analyse approfondie. La performance figure aussi parmi les critères de sélection à ne surtout pas négliger. Quelle est la capacité maximale de la barre de traction ? L’équipement est-il suffisamment complet pour vous permettre de travailler tous les muscles de votre corps ? S’adapte-t-il à un usage intensif ?

Enfin, et non des moindres, votre barre de traction doit vous garantir une sécurité accrue, une excellente stabilité et un confort d’utilisation optimal. Retrouvez tous les détails dans cet article : « barres de traction : le comparatif complet ».

Ne jamais sous-estimer l’échauffement

L’astuce est de prendre 5 à 10 minutes pour échauffer votre corps. N’oubliez pas que durant l’entraînement, il sera soumis à rude épreuve, d’autant plus que vous vous entraînez pour la toute première fois sur une barre de traction.

On recommande aussi fortement les échauffements pour éviter les courbatures ainsi que d’autres accidents musculaires. Même chose pour les exercices d’étirement. Vous pouvez commencer par des pompes ainsi que de petits mouvements de jumping. Pensez également à échauffer vos muscles en effectuant des mouvements circulaires sur des zones clés, telles que les épaules, les poignets et le cou.

Autre point important : après chaque entraînement, prévoyez quelques minutes d’étirement pour éviter les courbatures.

S’entraîner progressivement

Puisque vous utilisez une barre de traction pour la première fois, vous devez vous entraîner de manière progressive. Le but de cette démarche est simple : permettre à votre corps de s’adapter. Ainsi, lors de votre première séance, vous pouvez, par exemple, faire 5 à 6 séries de 20 tractions, puis vous accorder un temps de pause de 5 minutes avant de reprendre l’exercice.

Pour gagner en efficacité et booster vos performances, pensez également à varier autant que possible les exercices. Vous avez notamment le choix entre les tractions en pronation et en supination. Ces mouvements vous permettront de travailler différents muscles de votre corps, y compris vos pectoraux, vos abdominaux et vos muscles dorsaux.

Attention cependant à respecter les contre-indications. En effet, vous ne devez sous aucun prétexte utiliser une barre de traction si vous êtes sujet à des problèmes musculaires, articulaires et cervicaux.

Lire aussi : Comment se muscler le dos

Pin It on Pinterest

Share This