Durant vos séances de musculation, vous vous êtes blessé au genou ? Heureusement, ce n’est pas critique. Avec du repos et en portant des accessoires spécifiques, vous pourrez reprendre rapidement vos entraînements. On vous en dit plus ici.

Le port d’une orthèse

Pour limiter les risques d’aggraver votre blessure au genou, le port d’une orthèse s’avère souvent indispensable. Cependant, vous ne devez pas compter sur ce type d’accessoire trop longtemps afin d’éviter d’être dépendant.

L’utilisation d’une orthèse dans le cas d’une rééducation se déroule en deux phases. D’une part, la phase d’immobilisation qui correspond au temps qu’il faut pour que vous vous remettiez de votre blessure. En effet, afin de diminuer l’inflammation ou l’œdème au niveau de votre genou, une orthèse est indispensable. Elle est plus rigide que les autres types d’appareillages et doit maintenir votre déchirure. D’autre part, la reprise de l’activité qui porte sur le « sevrage » de l’orthèse afin de guérir rapidement.

L’utilisation de la genouillère

Durant votre rétablissement, et lorsque vous n’est plus immobilisé, pensez à protéger votre genou contre les chocs. Pour cela, vous pouvez porter une genouillère pour continuer à pratiquer votre sport en toute sécurité. Les genouillères semi-rigides, par exemple, sont parfaites pour une personne ayant déjà subi une blessure au genou. Elles servent aussi à traiter une douleur articulaire, ligamentaire ou du ménisque. Il existe d’autres modèles de genouillères en fonction du niveau de protection que vous recherchez.

Les genouillères de niveau de protection A disposent d’une bonne capacité d’absorption des chocs, mais présentent un faible niveau de protection contre les accidents. C’est la raison pour laquelle elles sont parfaites pour prévenir une torsion de l’articulation.

En ce qui concerne les genouillères de niveau B, elles peuvent encaisser des chocs plus rudes. Elles servent à protéger les ligaments afin d’assurer un bon équilibre de l’articulation en cas de chute. Ce type de genouillère possède également des coussinets afin de contrôler la flexion du genou, soit vers l’intérieur soit vers l’extérieur.

Privilégiez des modèles anti-abrasifs pour protéger votre peau et votre genou contre tout type de chocs. Pour empêcher le glissement de la genouillère sur la jambe, optez également pour des protections anti-glissement réglables. Le rôle de ces dernières est avant tout d’assurer la protection de votre genou.

Les différentes sortes de blessures au genou durant des séances de musculation

Durant vos séances de musculation, de nombreux problèmes peuvent survenir, y compris une blessure au genou. Il peut s’agir du syndrome rotulien. Il est provoqué par le fléchissement du genou à la suite d’un mauvais déplacement de la rotule. Si vous persistez à vous entraîner, la douleur va s’intensifier et entraîner une blessure tendineuse. Cela peut même impliquer l’immobilisation de votre genou pendant un certain temps. Les coureurs peuvent aussi être victime du syndrome de l’essuie-glace.

Une rupture du ligament croisé peut aussi se manifester au cours d’une séance de musculation. Elle se produit surtout lorsque la personne fait des efforts très importants. Enfin, vous pouvez aussi souffrir d’une entorse du genou ou d’un usure du ménisque.

Face à ces différentes blessures du genou, vous pourrez reprendre vos entraînements de musculation après avoir suivi des séances de rééducation ou en portant des accessoires spécifiques.

Pin It on Pinterest

Share This