Comment perdre son double-menton rapidement ?

Disgracieux, gênant, embarrassant : voilà autant d’adjectifs qu’emploient les victimes, pour qualifier le double menton. Une enquête réalisée par l’ASDS montre que 68% des répondants trouvent qu’un double menton est tout aussi dérangeant que des rides autour des yeux. Cette déviance physique peut toucher aussi bien les hommes que les femmes de tout âge. Qu’est-ce véritablement le double menton ? Quelles en sont les causes et quelles sont les pistes de solutions possibles ? Ce sont à ces interrogations que cet article apporte des réponses.

Le double menton, qu’est-ce que c’est ?

D’une manière générale, on peut définir le double menton comme un amas de masse graisseuse qui se dépose sous le menton, formant des rides plus ou moins visibles. Il se caractérise par l’affaiblissement très embarrassant de l’angle cervico-mandibulaire (perte de la forme ovale du visage).

Une multitude de causes

Plusieurs facteurs peuvent entraîner un double menton. Les causes de cette déviance physique peuvent ainsi varier d’une personne à une autre. De toutes les manières, l’apparition du double menton a fréquemment pour causes :

  • Une situation de surpoids ;
  • Le vieillissement ;
  • L’hérédité ou l’atavisme ;
  • Les mentons trop reculés.

Retenons donc qu’il existe certaines personnes qui sont naturellement sujettes au double menton du fait que leurs parents aient eu à en souffrir. Il y en a également qui sont potentiellement des victimes parce qu’elles ont un menton trop reculé qui ne permet pas la mise en tension correcte des tissus. Le double menton apparaît chez d’autres pendant la vieillesse, du fait du relâchement cutané qui caractérise l’homme à cette étape de la vie. La cause principale reste cependant le surpoids. Une prise de poids entraîne naturellement une augmentation du volume de la graisse dans toutes les parties du corps, y compris au menton.

Il n’est pas du tout facile de vivre avec un double menton. Ce problème physique est insupportable pour beaucoup du fait de l’extrême inconfort et de la gêne qu’il provoque. La bonne nouvelle, c’est qu’on peut le faire disparaître totalement. Il existe en effet un éventail de solutions pour lutter efficacement contre ce défaut physique. Passons au crible ces solutions qui vont de simples exercices de gymnastique faciale aux solutions plus radicales telles que la chirurgie et la médecine esthétique.

Solutions proposées par la chirurgie esthétique

De toutes les solutions connues pour lutter contre ce défaut, quelle que soit la cause, celles qui sont chirurgicales sont sans doute les plus rapides. Il existe plusieurs interventions chirurgicales qui peuvent aider à réduire ou éliminer cette masse graisseuse logée en dessous du cou.

Les aspirations et ponctions

La lipoaspiration ou liposuccion est certainement l’intervention chirurgicale la plus pratiquée quand il s’agit d’éliminer le double menton. Elle consiste à aspirer les cellulites ou les cellules graisseuses présentent dans la zone ciblée. Plusieurs techniques peuvent être sollicitées pour pratiquer ce type d’intervention. Les plus fréquentes sont les techniques de microponction graisseuse et de lipoaspiration. Ces techniques ne peuvent pas toutes convenir à votre cas et à votre corps. Faites-vous examiner en amont par votre chirurgien afin de n’être soumis qu’à la meilleure.

La génioplastie ou mentoplastie

Cette intervention s’adresse exclusivement à ceux dont le double menton a pour cause un menton trop reculé. Elle consiste alors à placer un implant au menton soit à pratiquer une ostéotomie pour faire glisser l’os du menton vers l’avant.

Le lifting du cou

Quand le double menton a pour cause le vieillissement et donc le relâchement de la peau, le lifting intervient généralement. Il permettra alors de décoller la peau du cou et de la retendre convenablement tout en aspirant les surcharges graisseuses.

Les options de la médecine esthétique

Efficace et rapide, la médecine esthétique a le vent en poupe avec également plusieurs interventions dont voici quelques-unes.

Les lasers froids

Les appareils de laser froid ont la capacité de débarrasser les adipocytes de leur graisse qui est ensuite évacuée vers la circulation sanguine. Ils permettent tout d’abord de liquéfier en quelque sorte l’amas graisseux contenu dans les adipocytes. Ensuite, ils vont créer des micropores dans les membranes de ces adipocytes pour favoriser l’évacuation vers la circulation sanguine de la graisse liquéfiée. Cette intervention, insistons là-dessus, ne supprime pas la graisse, mais vide les adipocytes de ces matières. Pour qu’elle soit efficace, elle doit être suivie d’une modification des habitudes du sujet (plus de sport et un peu de régime). Autrement, la graisse pourrait à nouveau se stocker dans les cellules graisseuses.

Le traitement par radiofréquence

Ce type de soin permet de détruire les graisses par la chaleur. Par une émission réglée et contrôlée d’ondes électromagnétiques, il produit suffisamment de chaleur au niveau du derme et de l’hypoderme pour brûler les adipocytes. La radiofréquence permettra également de traiter la peau en profondeur et de retendre le tissu cutané notamment en stimulant la production de collagène. Ce procédé est totalement indolore, mais peut laisser place à certaines rougeurs qui ne tarderont toutefois pas à partir.

La carboxythérapie

Cette thérapie comme l’indique son nom consiste à utiliser du CO2 pour dégraisser la partie ciblée. Elle consiste à injecter sous la peau, à l’aide d’une aiguille fine, du gaz carbonique médical stérile.

Si l’efficacité de ces solutions médicales n’est pas mise en doute, leur coût fait parfois flipper. On leur reproche également la convalescence souvent lourde et longue qu’elles imposent.

Solutions non médicales contre le double menton

Il existe d’autres solutions non médicales qui, même si elles sont également efficaces, exigent néanmoins beaucoup plus de temps et de régularité. Passons en revue quelques-unes d’entre elles.

Gymnastique faciale

Plusieurs exercices visant à faire travailler le visage présentent l’avantage de vous aider à perdre votre double menton.

Articuler alternativement les lettres X et O

Vous devez les articuler avec toute l’exagération possible. Cela permettra de tirer les muscles qui sont au niveau du menton et des joues et permettra de rendre plus vigoureuse cette partie du corps. Faites le même exercice au moins 7 fois de suite avec 10 secondes chaque fois, au moins trois fois par jour.

Toucher votre nez avec la langue

C’est clair que personne n’y est jamais arrivé. L’objectif ici c’est de l’essayer le plus possible. Essayez de toucher votre nez avec votre langue. Faites le même exercice au moins 7 fois de suite pendant 10 secondes chaque fois, au moins trois fois par jour.

Faire un bisou à votre nez

Là aussi c’est clair que vous ne pourrez pas. Une fois encore, l’objectif c’est de faire travailler le plus possible vos muscles du sous-menton. Faites-les donc travailler autant que vous pouvez. Répétez plusieurs fois le geste. L’exercice est amusant, faites-le au moins 7 fois de suite sur 10 secondes chaque fois, au moins trois fois par jour.

Balle de tennis dans le cou

Placez une balle de tennis au cou, en la maintenant avec le menton. Puis, faites pression sur la balle avec la force de votre menton pendant sept secondes avant de relâcher légèrement, mais sans faire tomber la balle. Répétez cet exercice au moins 10 fois d’affilée, trois fois par jour.

Mâcher du chewing-gum

Il s’agit là d’un exercice très peu exigeant qui ne demande pas beaucoup de temps encore moins d’attention. Préférez cependant des chewing-gums sans sucre. En mâchant du chewing-gum, vous aiderez votre mâchoire à se renforcer et vos muscles en sueront. Mais, il est quand même conseillé de prendre un chewing-gum sans sucre. Si vous n’êtes pas friand de ces gommes, feignez quand même celui qui les a dans sa bouche et mâchez.

Optimiser son régime alimentaire

La lutte contre le double menton passe également par l’optimisation de votre régime alimentaire. Souvenez-vous, ce défaut physique est principalement dû au surpoids qui est une résultante des sucres raffinés et des aliments trop sucrés. Commencez donc par éviter au maximum le sucre dans votre régime alimentaire. Donnez priorité aux aliments riches en fibres et en eau. Adoptez le comportement « 5 fruits et légumes par jour » notamment avec des fruits et légumes comme le melon, les concombres… Vous avez aussi besoin de beaucoup de calcium : vous en aurez assez dans les produits laitiers. Autre bonne nouvelle : une étude publiée dans la revue Obesity a révélé que boire de l’eau avant les repas est un excellent moyen pour perdre du poids. Vous savez alors ce qu’il vous reste à faire.

Délaisser les mauvaises habitudes

Les mauvaises habitudes ont clairement une grande responsabilité dans l’apparition du double menton. Commencez donc par délaisser les mauvaises habitudes telles que la sédentarité, le tabagisme, l’alcoolisme et autres. Il y a aussi une nouvelle mauvaise habitude qui n’est pas inoffensive et que vous devez donc délaisser. C’est le fait de se tenir courbé et de rester un long moment la tête penchée, en manipulant un smartphone.

Appliquer des crèmes spécialisées

Les crèmes sont une autre solution très efficace pour vous faire perdre votre double menton sans recourir à la médecine. Deux à trois fois par jour, il vous suffira de les appliquer soit simplement soit en masque sur votre cou. Leur principal atout est un apport suffisant en collagène. Le double menton étant une résultante du relâchement de la peau, un apport en collagène permettra à cette peau de se raffermir. Votre peau retrouvera en outre progressivement toute sa vigueur et vous serez au même rythme libéré de votre double menton. Ces crèmes spéciales peuvent être trouvées dans les parapharmacies ou dans les parfumeries.

Que retenir ? Avant de recourir aux solutions médicales qui sont plus radicales, il vaudra peut-être mieux commencer par les solutions non médicales. Si après une longue période de pratique de ces solutions non médicales, vous ne sentez toujours pas d’amélioration, consultez rapidement votre médecin ou votre chirurgien. Ce spécialiste saura laquelle de ces solutions médicales vous conviendra le mieux.

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *