Longtemps réservé aux sportifs professionnels, le HIIT est de plus en plus pratiqué par tous les amateurs du sport. Il s’agit d’un entraînement par intervalles de haute intensité, reconnu comme méthode efficace pour booster la perte de poids et affiner la silhouette. En quoi consiste réellement cette discipline sportive ? Pourquoi est-elle l’un des moyens par excellence pour mincir ?

En quoi consiste le HIIT ?

Composé de phases d’accélération et de décélération, l’entraînement hiit peut durer en moyenne entre 20 et 30 minutes. Le format des séances est plus ou moins court et hyperdynamique. Il s’agit dans un premier temps de faire monter au maximum le rythme cardiaque à travers des efforts intenses. Ensuite, on récupère activement sur la phase de décélération qui dure généralement 1 min 30 s. La particularité sur cette dernière phase est qu’on ne s’arrête pas complètement, mais on ralentit afin de prévenir la production d’acide lactique.

Facile à mettre en place, le HIIT peut se pratiquer à n’importe quel endroit comme à la maison, à l’extérieur ou en salle. La pratique à domicile par exemple implique la réalisation des exercices en poids de corps. Il s’agit de séquences de montées de genoux rapides (30 secondes) ou encore de séries de jumping jacks. L’entraînement ne nécessite pas la disponibilité d’un espace considérable. Toutefois, il convient de se munir d’un chronomètre ou une montre.

Pourquoi la pratique du HIIT est-elle incontournable dans le processus de perte de poids ?

En général, sur une séance d’entraînement, le pratiquant dépense une quantité importante de calories. Associé à une alimentation équilibrée, le HIIT représente une alternative très intéressante pour redessiner votre silhouette. De façon concrète, dans les 24 à 48 h qui suivent l’entraînement, la dépense d’énergie est boostée et le métabolisme de base s’accélère.

Les efforts intenses, en l’occurrence les accélérations, entraînent une dette d’oxygène. Pour répondre aux efforts musculaires, le corps puise l’énergie dans la filière anaérobie lactique afin de compenser cette dette. Ainsi, les cellules du corps puisent dans les réserves de graisse pendant les 48 h qui suivent l’entraînement : on parle de l’« after burn effect ». Il s’agit du phénomène par lequel l’organisme continue à brûler des calories après la séance. Grâce à cette vertu de combustion post-séance, le HIIT constitue une activité incontournable pour perdre du poids.

Pour atteindre le résultat escompté, il est important de respecter une certaine progression au fil des séances. L’idéal serait de repousser chaque fois les limites pour aller plus loin. Autrement dit, il faut chercher à augmenter en vitesse au fil des entraînements afin de mieux progresser. Le but en réalité, c’est de profiter au maximum de l’« after burn effect ».

 À cet effet, il convient de notifier que plus on progresse dans les séances, plus les dettes d’oxygène augmentent considérablement. En puisant dans le système énergétique, l’organisme va donc rembourser cette dette après la séance. Par ailleurs, pratiquer le HIIT dans le but de mincir implique nécessairement la pratique d’une bonne hygiène alimentaire.

Pin It on Pinterest

Share This